La Tragédie de Macbeth : Les principaux personnages, classés par degré d'appréciation

Les tragédies de Shakespeare sont souvent peuplées de personnages sauvages et imprévisibles, et sa pièce écossaise emblématique, Macbeth, ne fait pas exception.  Du titulaire Macbeth à son ennemi juré Macduff, tous les personnages de l’histoire ont un rôle différent et important à jouer dans le récit principal de la pièce.

La nouvelle adaptation de Joel Coen, La Tragédie de Macbeth, est une relecture extrêmement fidèle de l’histoire classique, reprenant la plupart des mots, des personnages et des points de l’intrigue de Shakespeare. Mais si la plupart des détails sont les mêmes, la mise en scène de Coen et les performances des acteurs ont souvent un impact sur l’interprétation et la réception de ces personnages par le public.

10 Lady Macbeth

Frances McDormand in The Tragedy of Macbeth

La performance intrigante de Frances McDormand dans le rôle de la discrète maîtresse du mal est de nature à frustrer et à choquer le public de la meilleure façon possible.  Son implication dans le meurtre du roi Duncan la rend non seulement détestable mais aussi extrêmement immorale, et cet acte restera sur sa conscience jusqu’à sa mort inévitable.

Lady Macbeth utilise également ses talents de manipulatrice et sa nature fourbe pour persuader Macbeth de commettre le meurtre, ce qui finira par le plonger dans une folie égoïste similaire à la sienne. On peut facilement affirmer que tout ce qui se passe de mal dans la pièce est une conséquence directe des idées tordues de Lady Macbeth, ce qui la rend extrêmement détestable.

9 Macbeth

Denzel Washington in The Tragedy of Macbeth

Lady Macbeth a beau être à l’origine de l’idée de tuer le roi Duncan, c’est toujours Macbeth lui-même qui passe à l’acte. Indépendamment de ce qui l’a conduit à faire une chose aussi impardonnable, le fait qu’il soit directement responsable du meurtre du roi le rend totalement irrécupérable.

Denzel Washington prouve qu’il est le candidat idéal pour un personnage de Shakespeare, avec son interprétation éloquente et multicouches des riches dialogues de Macbeth, qui résume de manière experte le trouble intérieur que le personnage traverse à la suite de son crime. Cela ne le rend pas plus sympathique, mais offre peut-être un aperçu de remords que son partenaire ne montre jamais.

8 Les sorcières

The witches stand as Macbeth approaches in The Tragedy of Macbeth

Bien que La Tragédie de Macbeth apporte un changement assez important au personnage des sorcières en les présentant comme une seule et même personne, leurs répliques et leurs actions restent les mêmes. Que vous souscriviez à l’idée que les sorcières sont réellement surnaturelles ou qu’elles ne font qu’influencer les événements par leurs prophéties persuasives, il est indéniable qu’elles sont en grande partie responsables de la chute de Macbeth.

Ils sont les premiers à planter l’idée du régicide dans l’esprit du Thane, et cette idée ne le quittera plus. Ils révèlent également l’information sur l’héritage de Banquo à Macbeth, ce qui finit par faire tuer Banquo. S’ils peuvent vraiment voir l’avenir, ils l’auraient su, ce qui les rend directement responsables de sa mort.

7 Ross

Ross doing the silence sign with his hands in The Tragedy of Macbeth

Ross est l’un des plus proches conseillers et amis de Macbeth une fois qu’il est devenu roi, et il conserve cette position lorsque Macbeth commence à exercer sa tyrannie sur le pays. Soutenir un leader aussi nuisible et toxique n’est évidemment pas une position qui peut être facilement pardonnée, bien que l’on ne sache jamais s’il s’agit ou non d’une simple manœuvre tactique.

Le personnage de Ross est quelque peu inconnu, car il cache souvent ses cartes et ne révèle jamais vraiment ses véritables intentions ou croyances. Si cela le rend intriguant, cela l’empêche d’être sympathique car le public a du mal à s’identifier à lui ou à le soutenir.

6 Malcolm

Malcolm looking serious in The Tragedy of Macbeth

Après le meurtre du roi dans le deuxième acte, Malcolm et son frère Donalbain fuient en Angleterre de peur de devenir la prochaine cible. Le public commence à éprouver de la sympathie pour les deux hommes lorsqu’ils deviennent les principaux suspects du meurtre.

Malcolm n’est qu’un petit personnage dans la pièce, mais c’est lui qui finit par succéder à Macbeth comme roi après la mort du tyran. Cela le rend immédiatement plus sympathique, car qui pourrait vraiment être pire que Macbeth dans cette position ?

5 King Duncan

King Duncan looking despondent in The Tragedy of Macbeth

Bien que Duncan ne soit pas vivant pendant une grande partie de la pièce, les scènes dans lesquelles il apparaît suggèrent qu’il est un chef gentil et juste, respecté par son peuple. Il accorde à Macbeth un nouveau titre après son succès au combat et se joint même aux célébrations avec ses soldats après leur victoire.

La mort de Duncan représente une perte d’espoir et d’optimisme pour le peuple écossais, et tout ce qui se passe dans la pièce semble se dégrader à partir du moment où il est tué. C’est une scène difficile à regarder, notamment en raison de l’interprétation émouvante des célèbres citations de Shakespeare par Brendan Gleeson. Même si Duncan n’a pas beaucoup de temps dans la pièce, son remplacement par Macbeth le rend beaucoup plus sympathique par contraste.

4 Banquo

Banquo looking serious in The Tragedy of Macbeth

Banquo est l’un des premiers amis de Macbeth à subir une mort prématurée, et tout cela est dû à son refus d’agir en fonction de ses soupçons sur Macbeth. Sachant que Banquo a été un si bon ami de Macbeth par le passé et que sa famille est destinée à régner un jour sur l’Écosse, le voir se faire tuer par un meurtrier sans nom suscite beaucoup de sympathie et de pitié dans le public.

La relation de Banquo avec Fleance le rend également sympathique, car il se soucie clairement de son fils et tente de le protéger lorsque les meurtriers passent à l’action. Il place la vie de son enfant au-dessus de la sienne et, même si cela lui coûte finalement la vie, c’est un geste admirable qui montre sa véritable moralité.

3 Fleance

Banquo and Fleance in The Tragedy of Macbeth

Même les meilleurs films semblables à La Tragédie de Macbeth auraient du mal à créer un personnage aussi sympathique et agréable que Fleance, et encore moins un enfant. Il subit tant de souffrances imméritées dans le film, non seulement en échappant à une attaque orchestrée, mais aussi en perdant son père et en devant fuir son pays.

Fleance représente également un avenir plus positif pour l’Écosse, car le public sait qu’il grandira un jour pour devenir roi et supplanter Macbeth. À cet égard, tout le monde souhaite que Fleance survive et que les forces anglaises parviennent à vaincre Macbeth.

2 Lady Macduff

Lady Macduff looking out a window in The Tragedy of Macbeth

Bien qu’elle soit l’un des personnages les plus petits et les moins présents de la pièce, la scène dans laquelle elle et ses enfants sont assassinés est extrêmement efficace pour rallier le public à sa cause et l’apprécier en tant que personnage. Non seulement elle se bat contre les troupes de Macbeth, mais elle fait tout son possible pour protéger ses enfants avant elle-même.

Le public éprouve beaucoup de sympathie pour Lady Macduff dans cette scène, et cela est principalement dû à la performance brute et émotionnelle de Moses Ingram, qu’il est impossible de ne pas admirer. La mort de Lady Macduff et de ses enfants prouve jusqu’où Macbeth est prêt à aller, et fait vraiment monter les enjeux du dernier acte du film.

1 Macduff

Macduff frowning in The Tragedy of Macbeth

En tant que vainqueur de Macbeth, il est presque impossible de ne pas admirer Macduff dans une certaine mesure. Non seulement il utilise chaque once de ses capacités de combat, mais il doit aussi se battre en duel avec Macbeth sans laisser le meurtre de sa famille aveugler ses pensées. C’est cette confrontation finale entre les deux hommes qui fait de La Tragédie de Macbeth l’un des films les plus sombres de Joel Coen.

Macduff est la raison pour laquelle l’Écosse retrouve l’harmonie et est libérée de l’oppression exercée par le tyrannique Macbeth, mais il est aussi celui qui doit retourner à la vie sans sa femme ni ses enfants. Il est indiscutable qu’il ne mérite pas la nouvelle vie qui lui a été imposée, mais le public le respecte et l’admire pour sa bravoure et sa persévérance.

En rapport

Prestations de canne à sucre: Qu'est-ce que la canne à sucre est bonne pour

Prestations de canne à sucre: Qu'est-ce que la canne à sucre est bonne pour

 Comment cultiver des poivrons rouges

Comment cultiver des poivrons rouges

 Plantes à gousses attrayantes : Cultiver des plantes qui ont de jolies graines

Plantes à gousses attrayantes : Cultiver des plantes qui ont de jolies graines