Votre Smartphone est-il piraté ? Voici comment le savoir

Un smartphone piraté peut faire l’objet d’un cauchemar, mais plusieurs signes peuvent indiquer qu’un appareil a été compromis. La cybercriminalité devenant de plus en plus courante, de plus en plus de personnes se méfient du piratage de leurs ordinateurs et téléphones. Les acteurs malveillants trouvent toujours de nouveaux moyens de pirater les gadgets, il est donc logique que les gens soient prudents quant à la sécurité de leurs appareils électroniques.

Les smartphones étant de plus en plus au centre de la vie des gens, un appareil piraté peut être une catastrophe pour la victime. Les cybercriminels peuvent s’infiltrer dans les comptes bancaires de la victime, voire lui voler son identité. Au minimum, il peut en résulter une perte totale de la vie privée, les photos, vidéos et messages étant exposés à l’attaquant. Tout cela peut cependant être évité en faisant attention aux signes indiquant qu’un appareil a été compromis.

Selon la société de cybersécurité Norton, il existe plusieurs façons de savoir si un appareil a été compromis. Si certains signes sont subtils et faciles à manquer, d’autres sont des signaux d’alarme importants qui doivent toujours être examinés. Dans cette dernière catégorie, les fenêtres pop-up aléatoires et les messages en plein écran sont un véritable indicateur de la présence de logiciels malveillants sur un appareil. S’il peut s’agir d’un logiciel publicitaire relativement peu dangereux, il peut aussi s’agir d’un logiciel malveillant plus grave qui doit être traité au plus vite. Un autre signal d’alarme est la présence d’une application non reconnue sur le téléphone, qui n’est pas fournie avec l’appareil et n’a pas été téléchargée par l’utilisateur. De même, les appels ou messages sortants qui n’ont pas été initiés par l’utilisateur sont une cause majeure de préoccupation pour les logiciels malveillants, car cela indiquerait que quelqu’un contrôle l’appareil à distance. Si l’un de ces symptômes se produit, l’appareil peut avoir été piraté.

Suivre des pratiques en ligne sûres

Smartphone hack

En dehors des cas susmentionnés, il existe d’autres signes indiquant qu’un téléphone a été infecté par un logiciel malveillant. Deux de ces indicateurs sont l’utilisation anormalement élevée des données en arrière-plan et l’épuisement persistant de la batterie. Un autre indicateur pourrait être la lenteur des performances, qui se produit parfois lorsque les logiciels malveillants utilisent trop de ressources en arrière-plan. Les applications qui s’ouvrent et se ferment toutes seules, que ce soit au premier plan ou en arrière-plan, sont également un mauvais signe. Il convient de noter qu’aucun de ces éléments ne constitue une indication définitive du piratage d’un appareil, car certains de ces problèmes peuvent simplement résulter de problèmes techniques de l’appareil. Quoi qu’il en soit, ils méritent d’être examinés de plus près car ils peuvent être les symptômes de problèmes plus importants.

Si certains de ces problèmes ne peuvent être résolus que par un centre de service reconnu, d’autres peuvent être étudiés par l’utilisateur. Par exemple, en cas d’utilisation excessive du réseau, vérifiez l’utilisation des données du téléphone et voyez quelles sont les applications qui communiquent sur Internet. Veillez également à vérifier s’il existe des applications cachées, ce qui est souvent un mauvais signe. Si plusieurs comptes en ligne ont été violés en même temps, cela peut également indiquer que les mots de passe enregistrés sur le téléphone ont été consultés. La première et principale solution dans cette situation est de réinitialiser tous les mots de passe, de préférence à partir d’un autre appareil. Il faut ensuite procéder à une réinitialisation d’usine de l’appareil pour tout effacer du téléphone. Il peut également être utile d’envisager de se procurer une nouvelle carte SIM afin de s’assurer qu’il n’est pas victime d’une attaque par échange de carte SIM.

Un téléphone peut être piraté de multiples façons : via un câble USB, par Wi-Fi ou Bluetooth, par des attaques de phishing en ligne, avec des applications de keylogger ou de spyware téléchargées à partir de sources non fiables, par des attaques SS7, etc. Pour éviter de devenir une victime, les utilisateurs peuvent prendre quelques précautions d’usage, comme ne pas se connecter à des réseaux Wi-Fi non sécurisés ou inconnus, ne pas télécharger d’applications à partir de sources auxquelles ils ne font pas confiance, éviter de cliquer sur des liens aléatoires dans des courriels et des SMS, et ne jamais brancher de périphériques USB d’origine inconnue sur leur téléphone ou leur ordinateur. Si ces précautions de base sont un début, rien ne garantit qu’elles suffiront à empêcher les piratages, et il est donc utile de rester vigilant. Bien que les appareils Android soient techniquement plus susceptibles d’être piratés en raison de la nature plus ouverte de la plateforme, les iPhones ne sont pas entièrement sûrs non plus. Qu’il s’agisse d’un iPhone ou d’un smartphone Android, les utilisateurs doivent toujours suivre les règles de base pour assurer leur sécurité en ligne.

Source : Norton

En rapport

Prestations de canne à sucre: Qu'est-ce que la canne à sucre est bonne pour

Prestations de canne à sucre: Qu'est-ce que la canne à sucre est bonne pour

 Comment cultiver des poivrons rouges

Comment cultiver des poivrons rouges

 Plantes à gousses attrayantes : Cultiver des plantes qui ont de jolies graines

Plantes à gousses attrayantes : Cultiver des plantes qui ont de jolies graines